Philippe ne perd pas la boule

Défilé de mode à Eyragues

Il y a quelques semaines, un défilé de mode a eu lieu à la salle des fêtes.
Petite retrospective en images (cliquez sur la photo ci-contre – utiliser le navigateur Internet Explorer), et article de Nelly Bouchet sur cette jolie soirée.

Place de la Mairie

Prise du même angle que les photos du Père Noël, mais il y a quelques années…
(cliquez pour agrandir)

Papa Noël

Le papa Noël est venu sur la place, rendre une petite
visite aux enfants et leur a apporté quelques papillottes, mais il est surtout
venu se rendre compte s’ils avaient été bien sages, car c’est demain la grande nuit, avec sa grande distribution de joujoux.

Eyragues en vidéo et photos

Pour voir vidéos et photos sur Eyragues, cliquez ici
Ce n’est que le début, il y en aura d’autres.

De la part de Mario Nieto

De la part de Mario
Joyeux Noël et Bonne Année!

Pour 2007
Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir
et l’envie d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer
et oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil
et des rires d’enfants.
Je vous souhaite des résister à l’enlisement
à l’indifférence aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite surtout d’être vous.

Jacques Brel

Bar l’Abrivado – Concours de belote

Concours de crèches

Un concours de crèches est organisé par l’association « Li Vihado » en partenariat avec la municipalité.

Inscription jusqu’au 29/12/2006
– soit au tabac-presse PETITBON
– soit en mairie
– soit auprès de Mme Josette Gilles

Visite du jury en janvier

Papa Noël



Le papa Noël nous fait savoir qu’il sera sur la place de la Mairie samedi matin à 11h30.

Venez nombreux.

Manifestation en Arles

Samedi 16 décembre, nous étions une petite poignée d’Eyraguais à affronter la pluie battante au milieu de 3000 aficiouna…

Cela pour venir en aide à Serge LOUIS, Président du Comité de la Féria d’Arles, qui est mis en examen en son nom propre, suite au décès d’un homme au cours de l’avant dernière édition de septembre.
Six Eyraguais pour 3000 personnes, cela fait peu aux yeux d’une justice peu encline à accepter nos coutumes et traditions locales dans lesquelles le taureau est roi…

Nous aurons certainement à nous mobiliser à nouveau lors du jugement de notre Président du Comité de Féria.

Notre espoir est que le moment venu, les Eyraguaises et Eyraguais sauront être suffisamment motivés pour se déplacer en nombre cette fois et influencer la décision…
Dans le cas contraire, notre Provence taurine ne sera plus assez forte pour conserver abrivado, bandido ou autres jeux taurins… Et nos fêtes seront un savant cocktail de jeux importés de la France d’en haut, plus calmes mais oh combien ! insipides et sans saveur…

L’histoire dépendra de nous et de nous seuls !

Michel GAVANON,

Adjoint au maire d’Eyragues

Président du Comité des Fêtes